La valse des requins

Cet article ne mettra en scène que des animaux, une quelconque ressemblance avec des personnages publiques existants serait totalement incongrue… Par exemple, si vous pensez que je vais parler de la faune politique française, vous vous méprennez.

J’ai longtemps hésité à partir sur une jungle, des paysages de savane ou un terrain montagneux pour planter le décor de cette petite fable… Du coup, suivant toute logique, j’ai choisi l’océan, plus grand, plus profond, plus mystérieux.

L’océan donc… Toute une vie sous-marine tellement passionnante. Tous ces bancs de poissons, de toutes tailles, de toutes couleurs, qui se baladent groupés, en fonction de leur identité, de leur idéal de nage… Le peuple de l’océan, ce sont eux, en majorité, ces petits poissons qui se faufilent tranquillement, vivent leur vie… Comme c’est beau… Enfin… C’est beau jusqu’au moment où les requins et autres prédateurs fondent sur eux. Eh oui, malheureusement c’est ça la loi des océans.

requins-gris1-300x168
Les requins sont là… Bouuuuh que c’est inquiétant !

Beaucoup moins nombreux, les requins rivalisent de stratagèmes pour avaler le plus grand nombre de ces petits poissons…

Une tradition assez connue : montrer aux autres que l’on est bien meilleur qu’eux, que l’on peut se délecter de plus de voix… euh, de foies (oui, les poissons ont des foies) que les autres. Enfin bref, être au dessus du lot… être le roi, en gros.

On retrouve tout un tas d’espèces, des carnassiers sans vergogne au grand requin blanc, dont la noblesse n’est plus à démontrer – il est très rare, voire inexistant depuis quelques temps – en passant par de jeunes requins scie, plein d’ambitions, les dents aiguisées comme des poignards, déterminés à renverser l’ordre établi par de jolies pirouettes et un regard enjôleur…

On a dit que cette description ne permettait en aucun cas un rapprochement avec des personnalités existantes, mais je suis sûr que vous avez compris de qui l’on parlait… Mais si ! Allez, on vous donne son cri de guerre quand il va pêcher : « En Marche ! ». Vraiment là je vous ai mâché le travail…
De même, vous comprendrez l’allusion aux vieux requins préhistoriques qui tiennent encore et toujours une grande majorité des belles zones de chasse sous-marines. Fidèles au poste.

Tiens, regardez qui passent à l’instant ! Les requins marteaux… Comme leur nom l’indique, ils ne sont pas très fins… Ceux-là ne mangent pas tous les poissons. En fait, il y en a même certains qu’ils ne peuvent tout simplement pas supporter et les renvoyer à la surface ne les embêterait pas outre mesure…

Ah et puis les tous petits, là-bas, au fond, que personne ne respecte ! Les requins gentils. Ceux-là sont peut-être mes préférés ! Aucun poisson ne les comprend… Pas intéressant pour un sou, sans aucun charisme… Défenseurs de causes qui valent le coup mais que personne n’a le courage d’adopter.

C’est con, si on prenait le temps de les écouter… Peut-être qu’on avalerait moins d’arêtes… M’enfin bref…

Vous vous dîtes que vous aimeriez voir en vrai tous ces ballets aquatiques… Eh bien c’est assez simple… Il suffira d’allumer votre téléviseur, ce sera votre aquarium favori pour les prochains mois… En effet, tous les requins risquent de devenir dingues dans les prochaines semaines… Il n’est pas impossible qu’ils essaient de se dévorer entre eux…

Alors on peut le dire sans trop de difficultés : Ça va saigner !

 

 

L’homme en noir


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *