La religion au cœur de notre république laïque…

Hey salut, c’est moi l’Homme en Noir, ça fait plaisir de vous revoir, ça faisait quelques jours déjà ! Ouais, je sais ce que vous vous dîtes, s’il revient, c’est que quelqu’un va prendre cher ! Et ô surprise… Bah, vous avez raison ! Alors qui va être cet individu qui va avoir mal aux fesses en se couchant ce soir ? Serait-ce Jérôme Cahuzac qui a été condamné hier à 3 ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité pour fraude fiscale et blanchiment d’argent ? Non, il n’y a rien à dire, la justice a bien son travail en envoyant à l’ombre un escroc qui a menti sciemment aux députés et aux Français en les regardant dans les yeux. Ça va être Michelle Alliot-Marie alors ? Elle qui, pour se lancer dans la campagne présidentielle (en faisant ainsi cession avec Les Républicains qui ont choisi Fillon) a utilisé des photos de manifestants chiliens puis d’étudiants américains afin d’alimenter son site internet de campagne. Bon, on va être honnête, c’est ridicule, mais ça se passe de commentaire, on n’avait pas besoin de ça pour savoir qu’elle n’attire pas particulièrement les jeunes. Mais alors qui sera ma cible ? Et bien tous les Français ou plutôt pour être exact, les préoccupations des Français.

Aujourd’hui, nous sommes le 9 décembre 2016. Il y a donc 111 ans jour pour jour, un député socialiste, Aristide Briand faisait voter une loi demandant la séparation des Églises et de l’État. Fondement même de notre France contemporaine, cette loi, si décriée à l’époque par une partie du pays, est aujourd’hui en danger. Non pas que les députés veulent revenir dessus. Enfin… pas que l’on sache du moins. Non, en réalité le problème est bien pire : la religion est devenu petit à petit le sujet numéro un des discussions politiques et comme par hasard, les tensions entre communautés sont de plus en plus accrues. Même si je pense que cela date de bien avant, certains diront que ce retour en force de la religion dans les débats provient des tueries des 7 et 9 janvier 2015 durant lesquelles la France s’est fait attaquer sur son sol au nom d’une cause en lien plus ou moins étroit (cela dépend des avis, je ne suis pas là pour trancher) avec une religion – l’Islam en l’occurrence. Ces attaques ont d’abord créé une cohésion qui n’a pas duré puisqu’ensuite les diverses communautés religieuses se sont refermées sur elles-même dans un climat de tension. L’expansion de l’État Islamique n’a fait qu’aggraver le phénomène, les musulmans devenant des parias pour une partie de la France. En réaction, les catholiques intégristes qui depuis le Mariage pour Tous se font un plaisir de nous balancer leur puritanisme à tout-va, n’ont pas manqué l’occasion.

Ici, la représentation de la séparation de l’Eglise et de l’Etat… Bon y a pleins de sens sur cette image, prenez comme elle vient vous cassez pas la tête c’est juste pour illustrer…

Ainsi, depuis environ deux ans, chaque discours, débat ou proposition politique va à un moment donné parler de religion. Soit pour éviter la stigmatisation d’une communauté, soit pour faire pleurer sur le sort d’une autre soit pour rappeler les fameuses racines judéo-chrétiennes de la France si chères à certains que l’on ne citera même pas. Le fait religieux est donc au centre des débats dans un pays laïque qui s’est séparé de l’Église il y a 111 ans. Un bien triste retour en arrière. Et c’est peu dire que la suite va être pire. L’élection présidentielle approchant, petites et grandes phrases assassines sont de sortie et les Politiques ont pour certains le regard focalisé sur la religion. Et je ne parle pas là du Christ Cosmique Sylvain Durif. Non, je pense à François Fillon, à la famille Le Pen, à Jean-Frédéric Poisson ou encore à tous les arriérés de la Manif pour Tous. La majorité n’est pas mieux d’ailleurs, l’exemple du débat incroyable sur le burkini en est un exemple parfait avec une gauche qui s’est déchirée sur le sujet. Et que dire de l’IVG ? Quoi vous ne voyez pas le rapport ? Pologne, Espagne, Italie… Vous ne voyez pas un énorme point commun entre ces pays qui ont soit réduit les possibilités, soit voulu interdire, soit simplement aborder le sujet de l’avortement ? Le catholicisme ! Une religion donc ! Et comme par hasard, quel est le sujet bouillant dans l’air du temps ? L’avortement en France ! Coïncidence ? Je ne crois pas !

Alors voilà, en ce 9 décembre, je tenais à rendre hommage au grand homme qu’a été Aristide Briand et à sa loi qui est un fondement essentiel de la belle république laïque qu’est la France. Et au passage, rappeler à tous ceux qui ont une croyance quelconque que vous nous emmerdez au plus au point ! Il y en a marre de vivre dans un pays où on parle religion du matin au soir ! Il y en a marre de vivre dans un pays qui veut renier les avancées sociales ou étatiques pour lesquelles nos prédécesseurs se sont battus ! Et surtout, il y en a marre que les Français aient besoin d’un bouquin dont personne ne sait la véracité ou non, pour savoir comment on doit mener notre pays ! Et je ne parle même pas de la récupération politique derrière.

Finalement, je vais faire comme Guillaume Meurice, je vais croire en le Prophète Oui-Oui et son joli taxi et puis c’est tout !

L’homme en noir


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *