Une folle année… où le monde à continuer à couler

Bonjour tout le monde ! Désolé de vous déranger entre deux courses de Noël mais si c’est la fin de l’année c’est que c’est aussi le moment de faire une petite rétrospective !

Alors soyons honnête, même si on est pas au niveau de 2015, 2016 aura été une riche année de merde !

Et ça on l’avait vite senti venir vu que dès le 6 janvier c’est ce cher Kim Jong Un qui lance le bal en faisant flipper tout le monde avec les premiers essais nucléaires de sa grande démocratie qu’est Corée du Nord. Pourtant, ses menaces sont très vite occultés par la réalité la semaine suivante.

À peine remis des attentats du 13 novembre à Paris, le monde va de nouveau faire face à l’horreur du terrorisme. En l’espace de quatre jours, l’Etat Islamique commet trois attentats à Istanbul, Jakarta puis Ouagadougou pour un bilan total de 51 morts et des centaines de blessés. En mars, c’est la Belgique qui est à son tour attaquée avec un triple attentat suicide à Bruxelles. Bilan 32 morts, 340 blessés et une Europe qui plus que jamais sent bien que la menace terroriste est omniprésente et commence à désespérer. Surtout que le même mois, Istanbul encore, le Pakistan et la Côté d’Ivoire ont été victimes d’attaques terroristes pour plus d’une centaine de morts.

Des attaques terroristes, on peut encore en citer plein malheureusement, avec notamment en juin une fusillade dans une boite de nuit LGBT à Orlando qui fait 49 morts, de nouveaux attentats suicides à Istanbul avec 45 morts et près de 300 blessés. Et malheureusement, croyez moi, je suis bien désolé de vous plomber le moral comme ça avec ce décompte des attentats qui ont marqué notre planète mais c’est important de s’en rappeler.

Surtout que je n’ai pas encore parlé de la France.

Souvenez-vous, le 14 juillet, c’était la fête nationale, tout le monde voulait profiter pour faire un peu la fête dans un climat pourtant anxiogène. A Nice ce jour là, un djihadiste de Daesh commet l’une des pires atrocités qu’ait connu notre pays. A bord d’un poids-lourd il va remonter la Promenade des Anglais qui est alors noire de monde et roule sur le trottoir sur plusieurs centaines de mètres avant de finir par être abattu par les hommes de la BRI. En tout 89 personnes perdent la vie et 434 sont blessées plus ou moins gravement. Cet attentat intervient à peine 8 mois après celui de Paris et seulement 10 jours après un autre attentat suicide à Bagdad qui a fait 341 mort et plusieurs centaines de blessés.

Ces nombreuses attaques sont une réaction désespérée de l’Etat Islamique qui recule de plus en plus et perd peu à peu son territoire en Syrie devant les forces rebelles et la coalition internationale. En octobre, le 17 pour être exact, débute la bataille de Mossoul. Durant des semaines les combats vont faire rage et des centaines de personnes vont mourir.

En Syrie, la situation ne s’améliore pas tout au long de l’année. Pire, elle devient de plus en plus désespérée, notamment à Alep-Est. Bombardée par l’armée de Bashar Al-Assad ainsi que par la Russie, les rebelles qui se battent contre le dictateur en place vont mourir par millier tout comme les civils qui sont pris au piège entre les bombes et les tirs de snipers. Ce que l’on retiendra surtout et plus encore que l’horreur, c’est l’inaction de la communauté internationale.

Il y a quelques jours, des employés de l’ONU ont fait un mannequin challenge pour s’amuser. Et il a été excellemment réussi. En même temps, à l’ONU l’inaction ils connaissent bien. En raison notamment des veto constant de la Russie et de la Chine, aucune intervention n’est programmée pour stopper les massacres et la population mondiale reste incrédule.

Derrière nos télévisions et nos ordinateurs, on reste impuissant et complètement désemparé par cette situation qui n’est pas prête de s’améliorer. D’autant plus qu’hier encore, l’horreur a frappée avec un nouvel attentat au camion bélier, ce coup-ci sur un marché de Noël à Berlin, faisant 12 morts …

Mais rassurez vous, les Américains ont trouvé LA solution ! Et oui, peuple brillant s’il en est, celui des Etats-Unis a cette incroyable capacité à ne pas utiliser son cerveau et l’a une fois de plus prouvé. Après des mois et des mois d’une bataille acharnée qui aura tenu en haleine le monde entier, la course à la présidentielle américaine c’est finie sur la victoire de Donald Trump. Et oui, la voilà la solution, mettre à la tête du pays le plus puissant du monde un milliardaire égocentrique qui pars du principe que les USA doivent se retirer de toutes les affaires du monde. Comme je pense que ce n’est pas la peine de développer sur le dégoût que m’apporte ce gentil petit bonhomme trop mignon, on va rester sur la Syrie.

En gros, à partir du 20 janvier, la Russie aura la voie libre pour faire ce qu’elle veut là-bas, que ce soit aider le pouvoir ou larguer des bombes. Les Américains qui n’agissaient déjà pas beaucoup sur cette question vont carrément tout laisser en plan ! Quand je vous dis que 2017 va être rock’n’roll.

Bon et sinon, qu’est ce qu’il s’est passé en France à part du terrorisme saupoudré d’Etat d’Urgence ? Plein de choses. A commencer par six mois fous. Six mois, c’est le temps qu’aura duré la contestation contre la Loi Travail. Six mois de grèves, de manifestations et d’engueulades incroyables sur fond de tension voire de fracture sociale. En proposant une loi ayant pour but de faciliter les licenciements, revoir le Code du Travail et favoriser la libéralisation de notre économie, la Ministre du Travail, Myriam El Khomeri met le feu au poudre.

Dès le 9 mars, des manifestations monstres ont lieu dans toute la France et vont se poursuivre durant plusieurs mois. Le 31 mars, le mouvement social Nuit Debout fait son apparition. Tous les jours aux alentours de 18h, les opposants se réunissent par centaines voire par milliers dans tout le pays afin de créer le dialogue, proposer des solutions et réfléchir aux futures actions. Mais tout cela sera annihiler par Manuel Valls qui en utilisant le 49.3 va faire passer cette loi en force. Les Manifestations contre la Loi Travail occasionneront de véritables scènes de guérilla et de violence contre les institutions et les forces de l’ordre, accusées de vouloir réprimer le mouvement par la violence. Et en effet, rarement la France n’aura vu autant de bavure policière, certaines même seront filmées et choqueront les Français.

Quelques temps après ce sont les policiers qui vont commencer à manifester afin de demander au peuple d’aimer la police et de la soutenir. Une vaste blague, surtout quand ils s’étonneront que les gens leur reprochent les violences, targuant qu’ils sont là pour notre sécurité … Enfin bref, arrive au côté sympatoche avec la tant attendue primaire de la droite et du centre.

Au programme, sept candidats allant d’une droite centriste avec NKM ou Alain Juppé à une droite flirtant avec le fascisme ou le catholicisme intégriste à l’image de ces chers Nicolas Sarkozy, Jean-Frédéric Poisson ou encore Jean-François Copé. Ce dernier nous a tout de même offert l’un des plus gros éclat de rire de l’année avec l’affirmation à la radio que selon lui les chocolatines ne coutent que 15 centimes d’Euros. Une telle blague, que même Juppé avec son surnom ridicule de Péju ou lorsqu’il annonce faire ses courses dans un supermarché n’existant plus de puis 15 ans n’aura pas fait mieux. Pas grave, Copé n’obtiendra que 0,3% des votes, comme quoi, il n’a pas du faire assez le chien battu à la télé ! Mais ce que l’on retiendra le plus c’est la cuisante défaite de Nicolas Sarkozy dès le premier tour alors qu’il se voyait déjà de nouveau élu Président. Une fessée magique qui nous aura fait rire comme rarement et qui pour la seconde fois aura gratifié nos oreilles de l’annonce d’un retrait de la vie politique de l’ancien chef de l’Etat.

Tiens et en parlant de Président de la République, François Hollande, conscient de son impopularité record et de l’échec sur de trop nombreux points, a décidé à la surprise générale de ne pas se représenter en 2017. Quand je vous dis que ce monde est fou ! La voie est depuis libre pour les socialistes et ceux qui annoncent en être avec une politique libérale. Et oui, depuis, tout le monde à gauche s’annonce candidat, de Manuel Valls à Vincent Peillon en passant par Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon.

Enfin bref, ces élections vont être un joyeux bordel, surtout que depuis quelques mois, la France est confrontée à un sursaut incroyable du catholicisme intégriste qui a pour conséquence la remise en question de l’IVG, du mariage pour tous, des manuels scolaires, des pubs contre le SIDA ou encore la polémique surréaliste du burkini. En tête de ces débats, un véritable concours de rétrogrades avec François Fillon, Marine Le Pen et sa nièce Marion, Christine Boutin, Jean-Frédéric Poisson, Nicolas Dupont-Aignan et autres Robert Ménard. Tout ce joyeux monde aura fait 2016 malheureusement à coup d’interventions dignes du Moyen-Age, de polémiques ridicules ou de déclarations sans aucune humanité notamment autour de la triste situation de la Jungle de Calais.

Parler de ces gens me mettrai en rogne alors je ne vais pas le faire, de toute façon si vous avez déjà prévu de voter pour le Front National, sachez que le peuple ne vous oubliera pas quand il sera l’heure de rendre des comptes et que de toute façon vous faites réellement pitié à croire en les mirages que vous proposent ces populistes à la con qui vous utilisent pour vous foutre dans la merde quand ils seront au pouvoir.

Alors croyez en le Père Noël si vous voulez mais ne nous l’imposez pas ! Ou la réplique risque d’être violente ! Voilà c’est dit, maintenant c’est l’heure pour moi de vous laisser et de vous souhaiter de joyeuses fêtes et une bonne année 2017 !

De toute façon, elle ne pourra pas être pire que 2016 !

L’homme en noir


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *